L'essentiel sur

L'ISOLATION des COMBLES

 

En sachant que 30 % de la chaleur d'un logement non isolé se perds par la toiture, il est évident que l'isolation des combles est une étape à privilégier en neuf comme en rénovation.

Bien isoler ses combles a une incidence directe sur :
- la facture énergétique
- le confort thermique
- le confort acoustique
- la valorisation du bien

 

Isoler des combles perdus
Sur planchers de combles
Les combles peuvent ne pas être exploitables ni aménageables, lorsque la pente de la toiture est trop faible ou lorsque la charpente occupe une grande partie de la surface, dans ce cas on opte pour une isolation sur planchers de combles.

L'ensemble de la surface du plancher des combles est recouverte d'isolant. Il est toutefois possible de conserver un espace pour circuler dans le comble si nécessaire. Il suffit de s'assurer que le plancher peut supporter le poids de l'isolation.

Dans ce cas de figure, on utilise de la ouate de cellulose :
On procède au soufflage de ouate de cellulose en vrac. Cette technique consiste à épandre de la ouate de cellulose en vrac sur tout le plancher à l'aide d'une machine à souffler. La ouate s'installe dans tous les recoins, évitant ainsi les ponts thermiques et assure une isolation homogène.

 › Préparez au mieux vos travaux : évaluez la quantité de ouate de cellulose nécessaire à votre chantier et visionnez notre vidéo de mise en oeuvre :

Calculateur de consommation prévisionnelle    Isolez vos combles perdus


L'utilisation de protecteurs de spots, tels que le Therméo Spot est obligatoire pour protéger l'isolant des sources de chaleur et du matériel électrique.

 › Pour plus d'informations, vous pouvez consulter les articles suivants :

Stop aux coups de chaleur   Installer un Therméo Spot

 

Isoler des combles aménagés, une histoire de m²
Isoler vos combles aménagés vous permettra de supprimer les variations de température et de vous assurer des températures homogènes et agréables tout au long de l'année, sans effet de paroi froide. Pas besoin de surchauffer en hiver et de trop climatiser en été. Un gage d'économie et de confort.

Dans le cas d’un aménagement de combles ou d’une isolation des combles qui pourraient être aménagés dans le futur, 2 techniques s’offrent à vous : isoler par l'intérieur ou l'extérieur.

 

Isoler des combles aménagés par l'intérieur
Sur rampants

Avec cette technique le sol du comble reste accessible étant donné que l’isolant est posé sur la surface intérieure du toit. C'est donc la hauteur du toit qui est impactée.

Dans ce cas de figure il est conseillé d'opter pour des isolants à performance énergétique élevée qui sont plus minces et permettent de gagner en m². Pour cela, privilégiez les isolants à lambda faible (λ) et à résistance thermique élevée (R). Plus chers à l’achat, ils peuvent présenter un investissement non négligeable.

Si vous pouvez conserver davantage de m² et une hauteur sous plafond de 1,80 mètres (cf loi Carrez), permettant d’être comptabilisés en m² habitables, cela constituera une plus-value pour le logement et un confort de vie au quotidien.

Isoler ses combles aménagés par l'extérieur
Opter pour une isolation par l'extérieur permet de ne pas empiéter sur le nombre de m² accessibles si vous en avez peu et qu'ils sont précieux. L'isolation extérieure des combles présente aussi de nombreux avantages.